Pont, maisons, viaduc

Publié le par voieferreemontreuil

Le pont routier posé, il faut continuer sur la lancée. Plusieurs travaux ont été entrepris.

 

maisonpont6.jpg

 

D'abord, la base de la route. Après ponçage de l'enduit posé la semaine dernière, il faut sortir le paquet de mouchoirs en papier. Non, pas de drame, pas de larmes, ni de rhume ! Un mouchoir en papier, c'est trois couches de papier superposées. Il s'agit de les séparer (lunettes sur le nez, parce que c'est fin...). Je pose une bonne couche de peinture noire sur la future route. Avant que la peinture ne sèche, je pose une des épaisseurs de mouchoirs. Il faut poser le papier de manière qu'il dépasse de la surface à couvrir. Je l'applique avec le pinceau, par tamponnement, sans peinture et en douceur : il faut éviter de déchirer le papier.

 

Je reprends ensuite de la peinture noire, et hop ! Une couche sur le papier, dans le sens de la route. Je ne rajoute pas d'eau à la peinture, le papier n'aime pas et se déchire très vite. Justement, il va se déchirer un peu de toute façon, ou se froisser un peu aussi. Pas de panique, la peinture va écraser tout cela et vous reproduire sans frais et sans effort les petites imperfections telles qu'on en trouve sur les vraies routes, échelle 1.

 

La semaine prochaîne, j'arase le papier, et j'attaque la réalisation des parapets côté route.

 

maisonpont3.jpg

 

Et puis, sur les côtés du pont, il y a un hameau. Nous n'avons pas cherché à reproduire strictement la réalité, mais plutôt à chercher le meilleur aspect visuel. Il s'agit donc de deux pré-maquettes, taillées à la va-comme-je-te-pousse dans du Dépron, et scotchées. C'est fait en 10 minutes, ça se modifie, ça s'ajuste facilement. Tout le monde n'étant pas là ce mardi, on finalise et on valide la semaine prochaîne formes et tailles.

 

 

Commenter cet article