Viaduc, la mise en peinture

Publié le par voieferreemontreuil

Fond de décor fait, tout est prêt autour, c'est parti alors pour la mise en peinture du viaduc. Plus précisément, du viaduc, des entrées de tunnel, des murs de soutènement, des pierres et rochers, des bordures de quai... Bref, tout ce qui est en pierre y passe, et de la même façon. Toutes les pierres de construction viennent du secteur, alors...

 

Viaduc-peint-detail-homme.JPG

 

Le problème, c'est la diversité des supports à peindre. Il y a ce que l'on appelle de la pierre synthétique (pour le viaduc), du plastique, du carton, de l'enduit, et sûrement d'autres trucs encore... La peinture passe-sur-tout, c'est l'acrylique. Là, bonne qualité de peinture (que cela n'aille pas s'écailler au séchage), et bons pinceaux encore.

 

Vu la quantité de trucs à peindre de la même couleur, on ne va pas jouer au typonage savant (le mélange 36% de peaux de bananes séchées et pilées, 12,5% d'écorces de noisettes et deux poils d'écureuil...). La base, c'est la terre d'ombre calcinée. On a fait un essai probant. Donc terre d'ombre calcinée partout, puis lavis gris foncé (c'est du jus de peinture grise...), puis une fois sec frottage avec un chiffon, puis terre à décor pour fignoler. C'est simple, ça le fait au final, et on ne va pas se retrouver en panne de mélange au milieu du viaduc.

 

Viaduc-peint-gare.JPG

 

Reste un problème technique à résoudre, peindre sous les arches du viaduc et surtout du pont... Je regarde les brosses à dent...

Publié dans Réseau Chapeauroux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article